Chirurgie Esthetique

Mise en place d’implant mammaire et suivi postopératoire

La chirurgie augmentation mammaire par mise en place d’implant est une intervention très demandée, en effet, c’est une intervention représentative du domaine de la chirurgie esthétique.

L’intervention ne permet pas uniquement l’augmentation de la taille des seins, elle permet dans certains cas de redonner de l’harmonie aux seins en les rendant symétriques, c’est aussi un recours nécessaire pour avoir un résultat esthétique satisfaisant dans le cas d’une ptôse mammaire importante.

En Tunisie, l’intervention est fréquemment réalisée par des chirurgiens compétents qui ont souvent suivi des formations en Europe ou aux USA et qui ont choisi les meilleures cliniques tunisiennes pour exercer, ils garantissent un résultat très satisfaisant et stable en utilisant des implants conformes aux normes européens

Cependant la pérennité du  résultat incombe aux patients.

En effet, une fois le travail du chirurgien terminé, la relation qui le lie au patient ne se rompt pas puisque ce dernier doit suivre des contrôles pour garantir la qualité du résultat dans le temps.

Quelle est la fréquence des contrôles ?

La première année postopératoire, le chirurgien vous prescrit des examens de contrôle.

Le premier aura lieu le lendemain de l’intervention.

Le deuxième examen aura lieu le plus souvent après six mois, à ce stade le résultat sera stable.

Un troisième examen peut être conseillé au bout d’un an si nécessaire.

Ensuite un examen de routine est conseillé tous les deux à trois ans.

A la dixième année, un examen s’impose et il doit être reproduit chaque année.

Quelle est la nature de l’examen ?

Avant toute intervention de chirurgie esthétique tunisie concernant les seins, il sera demandé à la patiente de réaliser une mammographie puisque c’est l’examen de référence pour détecter les cancers dans une phase infra clinique.

Au moins une mammographie par an est conseillée pour les femmes après 45 ans.

L’examen permet aussi de visualiser l’implant ainsi on peut :

  • Visualiser les éventuelles ruptures intracapsulaires
  • Détecter les changements de forme des implants
  • Identifier l’éventuelle diffusion de gel de silicone dans les tissus voisins

La mammographie permet donc de rassurer la patiente.

Une patiente qui a eu recours à la mise en place d’implants mammaire n’est pas obligé de réaliser des mammographies plus fréquemment qu’une femme qui a des seins naturels.

Cependant, la fréquence des examens est fonction de l’âge, plus la patiente est âgée plus il est conseillé de rapprocher les contrôles.

Si la patiente ressent, une gêne ou une modification de la forme des implants il est primordial qu’elle en parle à son chirurgien dans les plus brefs délais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *